Portrait-Delphine-02« Danse avec les mains » – Texte de Cerise Maréchaud

C’est l’histoire d’un coup de foudre, entre une artiste et une matière. Baignée depuis l’enfance dans la peinture et la danse, diplômée en architecture d’intérieur, Delphine Millet est devenue céramiste pour l’amour de la porcelaine. Dans l’esquisse rêveuse de courbes nouvelles et délicates, dans le corps à corps intense et sensuel du tournage, dans l’exigeante patience de la cuisson, l’artiste prolonge sa recherche de pureté et d’harmonie. Matériau vivant si difficile à apprivoiser, la porcelaine n’en est que plus généreuse.

Biscuit mat ou émail étincelant, elle offre des formes gracieuses et de haute-tenue, dont la blancheur sait si bien flatter la lumière.

A travers elle, Delphine Millet revisite et sublime des objets oubliés du quotidien – chambre à air, ampoule, verseur de fer à repasser – ou saisit tout en légèreté les ailes repliées d’un papillon.

Laissant s’épanouir toute sa créativité, pour un art contemporain, utile, voluptueux et beau.

Delphine Millet est membre des Ateliers d’Art de France.aaf_logo_def-noir-vect-hd

Pour construire son projet, Delphine Millet a suivi en 2009 la formation professionnelle de l’école ATC à Paris, animée par Grégoire Scalabre et Christophe Bonnard, anciennement professeurs à l’Institut de la Céramique Française de Sèvres.

Parallèlement à cette activité personnelle, elle a été étroitement associée à la création de l’école AAC à Tours par Céline Turpin, céramiste et modeleuse plâtre formée à l’ICF de Sèvres.